Olivier Beranger

MERCREDI 03 OCTOBRE 2018 20h30
Retour Voir le programme
Lieu : Restaurant Chez RACHEL / Dîner concert
AIX EN PROVENCE
Tarifs : Diner / concert : 25€
Placement Libre
Site web :
N.C

À force de vivre la nuit, lové dans cette bulle où il a pris l’habitude de fréquenter ses auteurs fétiches, ceux qui l’ont marqué au fer rouge dès son arrivée au cours Florent il y a 30 ans, ceux-là même qui jonchent une bibliothèque de plus de 3000 livres et qu’il appelle son « Autel particulier », Olivier Béranger (auteur, compositeur, interprète, comédien) a pris le goût et l’habitude d’écrire.

Tout d’abord il a mis sa plume au service d’interprètes (de Petula Clark à Tina Arena en passant par Christophe Maé…entre autres!) avant de voler de ses propres ailes, de publier 4 albums (dont certains atteindront la 3ème place sur le réseau francophone des radios!) et un conte musical, tout en se produisant sur scène pendant une vingtaine d’années.

De simples bars ou cabarets jusqu’aux plus grandes scènes, il compte plus de 800 concerts à son actif et de nombreux Festivals ou premières parties (Laurent Voulzy, Dick Annegarn, Daniel Lavoie, Les Innocents et tant d’autres…) avant de participer aux Rencontres d’Astaffort de Francis Cabrel et de se voir remettre dans la foulée le « Prix du public » au festival de « La ruée vers L’Aure »…

La presse est au rendez-vous, en le présentant comme « l’une des plus fines plumes de la chanson française » (« Longueur d’Ondes ») ou en qualifiant l’album « Larmes secrètes » « d’opus majeur de la chanson » (Michel Kemper)

Yves Simon écrira à propos de l’album « La terre est en colère » que « Les guitares sont superbes. L’écriture est très réussie, ainsi que la production dans tout son ensemble. Peu d’albums ont cette qualité et ce charme »

En 2015, pendant la semaine du « Printemps des poètes », se posant des questions sur l’utilité des réseaux sociaux, sur la place de la poésie aujourd’hui, il publie un week-end de poèmes sur internet.
Devant les réactions, tout autant du public que de nombreux professeurs de français et autres auteurs de théâtre, il se pique au jeu et décide de publier un poème par jour pendant une année, entre 2015 et 2016.

Le retentissement déborde de nos frontières et ses poèmes sont étudiés dans les lycées…jusqu’en Argentine !

Il décide alors, en 2017, d’en extraire une douzaine, sur les conseils de Bernard Giguet, déjà présent derrière les manettes de « Larmes secrètes ».
Ce dernier ( qui a collaboré avec Nilda Fernadez, les Gypsy Kings entre autres…) devient producteur et compositeur sur ces textes n’ayant pas été conçus pour subir un traitement en studio, et l’accompagne sur scène pour des moments de partage qu’ils appellent des « concerts littéraires »

Le résultat donne un disque « étonnant et captivant, un peu comme une toile d’Edward Hopper, à qui le chanteur consacre aussi un «texte-chanson » (Nos Enchanteurs).

Le spectacle, mûri en résidence, à été défloré à la Médiathèque de Calvisson, où le public, conquis, a été prévenu dès le premier titre : « J’habite en poésie »…

#fcfaix15
Soutenez le festival

Pour que la qualité de notre événement et de nos programmations perdure, nous recherchons constamment des partenaires, des mécènes, des amoureux de la chanson française qui, par leur généreuse participation, entretiennent cette magnifique promotion de nos artistes chantant dans la langue de Molière.

Si vous aussi vous souhaitez aider le Festival de la Chanson Française en faisant un don

Cliquez ici
Les partenaires du festival

Création site internet : Simplewebsite